5 choses à savoir sur le business des cigarettes électroniques

cigarettes électroniques

Il suffit de marcher dans n’importe quelle rue d’une grande ville pour remarquer ces commerces proposant des cigarettes électroniques. Leur usage était par le passé uniquement limité au sevrage tabagique. Désormais, il s’agit d’un accessoire tendance. Vous avez envie de surfer sur cette vague à votre tour et vous souhaitez ouvrir rapidement votre propre magasin ? Prenez alors connaissance du texte ci-dessous. Vous y découvrirez cinq choses à savoir au sujet de ce business bien particulier.

1. Un marché florissant

La cigarette électronique (ou e-cigarette) est une création finalement récente. Elle a en effet vu le jour en 2007 et a fait son apparition sur le marché français à peine trois ans plus tard. Elle était alors commercialisée avant tout pour lutter contre la dépendance au tabac. Et la méthode semble efficace puisque l’on dénombre pas moins d’1,6 million de fumeurs ayant stoppé définitivement la cigarette en se convertissant à la version électronique. À cet excellent chiffre, il convient également d’évoquer le million d’autres personnes ayant réduit leur consommation habituelle de tabac sans la stopper totalement pour autant.

D’après les dernières études, le nombre de vapoteurs serait estimé à plus de trois millions actuellement. Elles confirment de plus que ce chiffre demeure en constante évolution. Vous noterez également que l’activité n’a pas trop souffert de la crise économique engendrée par l’épidémie de Covid-19. En dépit de certaines difficultés, toutes les boutiques ont pu être réapprovisionnées par leur grossiste en e-cigarettes dans des délais acceptables pour les clients.

2. Comment ouvrir une boutique ?

Le travail de préparation nécessaire à l’ouverture d’une boutique de cigarettes électroniques ne diffère finalement pas de celui d’un autre type de commerce. Vous ne pourrez, par exemple, pas vous affranchir de réaliser une étude marché poussée sur un secteur bien précis. Vous serez ainsi en mesure de vérifier qu’une telle demande existe réellement. Vous serez également informé des attentes de vos futurs clients et vous en apprendrez davantage au sujet de vos concurrents. Dans un deuxième temps, vous vous mettrez en recherche d’un local commercial. Ne sous-estimez surtout pas cette étape qui sera cruciale pour l’avenir de votre entreprise.

Attention donc à bien la choisir ! Faites en sorte que cette boutique soit le plus accessible possible. Elle devra ainsi se trouver à proximité immédiate des transports en commun ou de place de parking. Enfin, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur une lecture attentive des textes de loi régissant cette activité. Il existe en effet des obligations légales à respecter pour ouvrir une telle boutique.

3. Comment trouver des fournisseurs ?

Ensuite, vous devrez vous concentrer sur les produits que vous commercialiserez une fois votre boutique opérationnelle. Il vous faudra donc trouver des grossistes. Mais attention tout de même à ne pas faire confiance au premier venu car le choix qui s’offre à vous est relativement vaste ! Pour vous en rendre compte par vous-même, tapez les mots-clés « grossistes en cigarette électronique » dans votre moteur de recherche préféré. Vous accéderez alors à des milliers de résultats ! C’est pourquoi vous devez nécessairement prendre le temps de bien choisir le professionnel à qui vous ferez confiance. Pour trouver la perle rare, n’hésitez donc pas à solliciter votre propre réseau.

4. Fidélisez vos clients !

Vous ne serez pas surpris qu’un tel marché attire de nombreuses convoitises. Vous devrez donc vous attendre à faire face à une concurrence forte. Pour vous démarquer, n’ayez crainte de mettre en place une stratégie de communication agressive. Les éventuels clients ne devront plus ignorer votre existence. N’hésitez pas non plus à franchir le pas et à ouvrir également une boutique en ligne. Celle-ci ne sera pas concurrente mais bien complémentaire de votre magasin physique. Elle vous permettra également de toucher davantage de clients, et notamment les plus jeunes (séduits par l’utilisation d’un produit tendance) ou tout ceux qui résident relativement loin de la boutique.

5. Les autres business possibles

La vente de cigarettes électroniques n’est pas le seul business possible dans ce secteur d’activité. Libre à vous par exemple d’ouvrir un bar de vapotage. Cette opportunité vous permettra alors de réunir des passionnés et vous constituerez une véritable communauté. Notez qu’un tel bar est, lui aussi, complémentaire d’une boutique de vente de e-cigarettes. Cette idée ne séduit pas le passionné que vous êtes plus que cela ? Et vous vous lanciez dans le test de cigarettes électroniques ? Vous pourrez alors conseiller les acheteurs au sujet d’un modèle ou d’un e-liquide en particulier tout en développant, une nouvelle fois, une communauté.