Comment organiser son jardin aromatique ?

Il est agréable de vivre dans une maison où l’on peut facilement bénéficier des avantages de la culture des plantes odoriférantes. Désormais, vous pourrez cultiver un modeste potager parfumé dans l’arrière-cour pour profiter des qualités que ces plantes procurent. Les plantes odoriférantes ont des propriétés à la fois gustatives et thérapeutiques. 

Que sont les plantes aromatiques, et que font-elles ?

Les plantes aromatiques peuvent être cultivées dans diverses conditions, notamment en sol sec ou humide, mais chaque plante a ses propres caractères. Il existe deux types de plantes aromatiques : les plantes annuelles comme le basilic, l’aneth et le cerfeuil, et les plantes aromatiques vivaces comme le thym, la menthe et l’estragon. Pour faire pousser de la menthe vous devez la semer au printemps ou durant l’automne et aussi en hiver s’il est doux. À cette période de l’année, la plante préfère être en plein soleil. Tout sera déterminé par le climat : s’il fait vraiment chaud dans votre région, vous pouvez prévoir de l’ombre l’après-midi pour la plante. Vous pouvez congeler les plantes aromatiques pendant quelques mois et les utiliser toute l’année. Les exigences de la plante varient en fonction du type de plante ; par exemple, le thym et le romarin ont besoin de beaucoup de lumières. Néanmoins, pour la construction d’un petit jardin aromatique dans votre cour, il n’y a qu’une seule exigence : c’est d’éviter d’exposer votre potager aux courants d’air.

Quelles sont les plantes aromatiques les plus intéressantes à cultiver ?

Le choix des plantes à cultiver dans le potager aromatique est crucial. La décision se fera en fonction des besoins des individus qui vivront dans la maison. Choisissez le persil, par exemple, comme plante aromatique bisannuelle a semé en mars. Il échouera dans un sol compacté et argileux, malgré le fait qu’il ne soit pas particulièrement exigeant. Il est facile à cultiver en pleine terre ou aussi en pot si celui-ci est suffisamment grand. Lorsque les températures sont trop basses, il est toutefois conseillé de recouvrir la plante d’un voile d’hiver ou d’une cloche. Parmi les plantes annuelles, l’aneth, sèmé en avril et le basilic, peuvent être cultivé en pot. Grand et sensible, vous devez les protéger du vent et les placer au soleil, dans un sol léger, bien drainé et un peu sec. Les types nains rentreront facilement dans un pot. En cas de chaleur, un paillage au pied et un arrosage régulier sont utiles. Les vivaces à feuilles caduques, comme la menthe, a besoin d’une exposition ombragée, tandis que les vivaces à feuilles persistantes, comme le thym, demande beaucoup de lumières et doit être planté à même le sol. Le thym est une plante méditerranéenne rustique qui résiste à l’humidité. Il s’épanouira sur un sol léger et bien drainé, à la fois sec et bas, et en plein soleil.

Comment la plantation doit-elle être cultivée et entretenue ?

Les herbes aromatiques peuvent être cultivées dans le potager de deux manières : dans un pot ou sur le sol. Les exigences de la plante diffèrent selon le type de plante. Certaines plantes, comme la sauge, ont besoin de beaucoup de soleil, tandis que d’autres, comme la coriandre, ont besoin d’une exposition ensoleillée, mais pas excessive, et d’autres encore, comme le persil, préfèrent la mi-ombre. C’est pourquoi il est essentiel de comprendre quel est le meilleur moment pour planter les graines. L’arrosage et la fertilisation de ces plantes aromatiques sont nécessaires à leur entretien. Grâce à ses stolons, qui donnent constamment naissance à de nouvelles plantes, la menthe est une plante vivace robuste et aventureuse. De ce fait, il est recommandé de la planter dans un pot pour faire pousser de la menthe, malgré le fait qu’elle puisse être plantée en pleine terre. Elle préfère une herbe verte et luxuriante, au soleil ou à la mi-ombre. Le désherbage est important pour sa croissance, tout comme l’arrosage en période de sécheresse, qui peut être évité par un paillage important.

Trouver des conseils en ligne pour assurer une bonne étanchéité dans votre maison
Comment choisir ses menuiseries extérieures ?
Inspection de façade : trouver une société spécialisée au Québec