Plan d’Epargne Retraite de la Fonction publique hospitalière

Epargne Retraite

Participer à un régime d’épargne-retraite est une excellente façon de préparer l’avenir en accumulant des revenus supplémentaires pour les retraites futures pendant le travail. Mais encore faut-il trouver un Plan Épargne Retraite souple avantageux et adapté au budget de chacun. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers est une meilleure solution pour les fonctionnaires hospitaliers pour les raisons suivantes. 

Complémentaire Retraite des Hospitaliers : comment fonctionne-t-elle ?

Tout d’abord, sachez que la CRH est un produit d’épargne retraite. De plus, ce lien de protection viagère vise principalement à accumuler des retraites complémentaires pour l’adhérent, à condition qu’il soit encore en vie à la fin du contrat. À l’âge idéal de départ à la retraite ou quand il perçoit une pension, les affiliés peuvent bénéficier des prestations de retraite suivantes : capital (à l’exception d’une partie résultant du transfert des obligations de paiement, à l’exception de la partie qui ne peut être liquidée que dans les cas suivants formulaires), les rentes paiement trimestriel pour la rente viagère ou une combinaison des deux. Une supplémentaire retraite des hospitaliers vous offre également la possibilité de choisir un taux de cotisation. Il existe quatre types taux de cotisation : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 %. Les membres peuvent bénéficier de garanties facultatives lors de décès, comme les options de récupération ou les rentes d’orphelin. Enfin, la CRH est également une aide remboursable. Dans un cadre d’une mission d’action sociale, il est indiqué que certaines associations comme l’Association CGOS peuvent apporter une aide rémunérée aux agents bénéficiaires dans certaines circonstances pour faire face à des situations personnelles délicates (matériel médical, invalidité, décès, précarité, famille, dette, dommages matériels, accidents, catastrophes, etc.). Selon les termes du plan, des fonds sociaux des cotisants et des bénéficiaires seront progressivement supprimés. Par conséquent, il sera fermé au plus tard 2 ans plus tard. Pour en savoir plus, cliquez sur crh.cgos.info

Qui sont les bénéficiaires de la retraite hospitalière ?

Il est à noter que les retraites des hospitaliers sont spécifiquement dédiées aux agents hospitaliers, tels que les agents, les employés des hôpitaux publics et les agents de longue durée ou contractuels. Le conjoint d’un partenaire PACS, conjoint de fait ou praticien ou personnel hospitalier est également bénéficiaire de la retraite des hospitaliers. À noter également que même en cas de départ des hospitaliers retraités de la fonction publique, quelle que soit leur situation, des retraites complémentaires hospitalières de la fonction publique sont ouvertes : démission, disponibilité, mutation, cessation d’activités. Cependant, les retraites de la CRH jouent également un rôle important. 

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers : une solution par et pour les agents

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers est un PERI fourni par la C.G.O.S : une formule spécialement conçue pour les fonctionnaires hospitaliers et adaptée à leur budget afin de prévoir la baisse des revenus à l’âge de la retraite. Un agent hospitalier peut souscrire à la CRH en fonction de ses capacités financières et préparer son avenir en toute sécurité. Le plan d’épargne retraite proposé par la CGOS est très avantageux en termes de cotisations : les cotisations mensuelles ne prélèvent aucun frais ; plusieurs taux de cotisation sont disponibles : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 % d’un salaire brut ; taux de cotisation peut être modifié à la hausse ou à la baisse selon des exigences simples, sans frais supplémentaires ni amendes ; l’affilié peut interrompre et reprendre les cotisations à tout moment, et c’est également gratuit. Par ailleurs, lors du choix d’un plan d’épargne-retraite, les modalités de versement de l’épargne sont un critère important. Avec la CRH ou Complémentaire Retraite des Hospitaliers, les agents peuvent recourir à diverses solutions afin de récupérer leur épargne à l’âge de sa retraite : en rentes versées en viager ; en capital en une seule ou plusieurs fois, disponibles à tout moment sous forme de cagnotte. Afin de répondre au mieux les besoins des agents et de leur offrir la plus grande liberté, toutes les options peuvent être associées à la carte.

Un Plan Épargne Retraite : quels avantages ?

Chaque année, il existe des plans d’épargne-retraite fiscalement avantageux. Les affiliés à la CRH (Complémentaire Retraite des Hospitaliers) peuvent déduire chaque année le total de leurs cotisations de leur revenu net global. Le processus est simple : il vous suffit de déclarer le montant concerné dans la déclaration de revenus. C’est un avantage non négligeable du nouveau plan d’épargne-retraite, il n’est pas forcément inclus dans d’autres produits d’épargne, ou du moins pas si simple et direct. Par exemple, l’assurance-vie permet de bénéficier d’avantages fiscaux, mais uniquement en fin de contrat. En outre, protéger les proches des agents. Préparer l’avenir, c’est aussi protéger ses proches. Là encore, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers est une bonne solution : d’abord, elle permet aux conjoints des salariés de bénéficier des mêmes avantages alors même qu’ils ne font pas partie des services publics hospitaliers. La garantie décès de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers est automatiquement incluse dans le contrat sans surcoût. Ce qui permet aux mandataires affiliés de désigner des bénéficiaires, et en cas de décès avant l’âge de la retraite, ils percevront une indemnité forfaitaire.

4 questions fréquentes sur les mutuelles santé d’entreprises
Assurance habitation : comment choisir le bon contrat ?
Quand solliciter les services d’un notaire ?