Prêt entre particuliers : guide pratique

Depuis quelque temps, certaines personnes ont choisi de se tourner vers le crédit entre particuliers afin de financer leurs projets. Ce système de financement aide un emprunteur et un prêteur à s’accorder réciproquement un prêt sans avoir passé par un établissement de crédit ou une banque. Malgré ces nombreux avantages, il est primordial que vous preniez des précautions pour ne pas vous faire arnaquer.

Les différents avantages d’un prêt entre particuliers

Il existe plusieurs avantages pour ceux qui font un prêt entre particuliers. À l’aide des intérêts du crédit, ce type de prêt permettra aux prêteurs de gagner de l’argent. La rentabilité est le plus souvent meilleure qu’avec les placements tels que les livrets d’épargne. En outre, le prêt particulier est bien sécurisé et très simple à mettre en place. Ces derniers temps, on peut trouver un grand nombre de plateformes en ligne spécialement dédiées pour la mise en relation d’un prêteur et d’un emprunteur. Avec ce système, un prêteur peut alors sélectionner le secteur où il souhaiterait investir son argent et choisir les profils lui convenant. Concernant l’emprunteur, l’avantage de ce système de financement est d’avoir l’opportunité d’obtenir un prêt moins coûteux au lieu de recourir aux services d’un organisme de crédit ou une banque. Comme le prêteur, il aura la possibilité de s’entendre sur les diverses modalités de paiement du prêt ainsi qu’un frais de dossier réduit. L’emprunteur n’est donc pas obligé de payer des frais administratifs, car il s’agit ici d’un prêt moins lourd. Il pourrait investir plus vite et gagner du temps puisque ce type de prêt a de plus grande rapidité d’obtention. Acquérir un capital plus facile vu que sa demande ne réclame pas de nombreuses procédures. Ainsi, le besoin de financement sera alors rempli plus rapidement. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le prêt entre particuliers, veuillez visiter ce site assurances-et-credits.com

Les personnes qui peuvent effectuer un prêt entre particuliers

Le cas le fréquent est celui de l’entourage. En particulier, quand vous avez besoin d’argent et que vous désirez ne pas passer par un établissement bancaire, votre premier geste sera probablement de se tourner vers votre famille ou vos amis. Dans le cas où vous seriez le créancier, il vous faudra mesurer la solvabilité du débiteur, ce qui peut être difficile quand il s’agit d’une personne avec qui on a un lien personnel. Si vous possédez des fonds personnels, le crédit entre particulier sera une source de revenus, généralement plus élevé qu’à ceux offerts par d’autres placements. Toutefois, cela peut être également une opportunité de prêter à un particulier à qui la banque refuserait certainement le prêt, et alors de prendre part à l’économie solidaire. Pour les emprunteurs qui ne peuvent pas, ou ne souhaitent pas faire appel à leurs proches, il existe plusieurs sites qui peuvent mettre en relation les particuliers. Dans ce cas-là, les règles sont différentes puisque le prêteur ne prête pas pour vous aider, mais pour en tirer de l’avantage. Donc, il y a aura forcément une fixation de taux d’intérêt, qui ne devrait pas dépasser le taux maximal réévalué tous les trois mois et fixé par la banque de France.

La souscription d’un prêt entre particuliers

Avant de souscrire un crédit entre particulier, il est nécessaire de rédiger un contrat de prêt. Dans plusieurs cas, la procédure est assez légère, car emprunteur et prêteur s’entendent déjà d’accord sur le taux d’intérêt et le montant. Dans tous les cas, afin d’éviter tout litige entre les particuliers qui se connaissent, il est fortement conseillé de faire un contrat. Il devrait contenir l’identité de l’emprunteur et du prêteur, le montant du prêt ainsi que celui du taux d’intérêts. Ce contrat doit également comporter le rythme de remboursements et la durée de remboursement. Pour ce qui est de la forme de l’accord, il peut s’agir d’une reconnaissance de dette qui est rédigée puis signée par l’emprunteur, dont l’original est conservé par le prêteur. Il peut s’agir aussi de contrat de prêt classique, rédigé en accord entre l’emprunteur et le prêteur, et signé par ces deux particuliers. Dans tous les cas, si vous vous en douter, il sera plus sûr de faire appel à un notaire pour vous aider.

Les précautions à prendre lorsqu’on effectue un prêt entre particuliers

Comparé au prêt bancaire qui est plus strict, les autres systèmes de financement peuvent présenter quelques problèmes. Ce prêt est efficace si vous êtes un emprunteur. Il sera pris en considération, au même titre que tous les autres types de prêt, dans les calculs du taux d’emprunt. Si vous passez par une plateforme mettant en relation des particuliers, il est recommandé de bien vérifier que cette plateforme ne vous réclame pas de frais de dossiers. Ceux-ci ne sont pas valables pour le prêt entre particuliers. Il faut agir avec prudence et ne pas accepter des taux d’intérêts excessifs. Pour les personnes qui souhaitent prêter de l’argent, elles devraient faire attention aux nombreuses escroqueries en ligne, qui sont devenues très fréquentes. Il faut qu’elles soient prudentes face aux forums et aux mails qui leur proposent des solutions d’investissement étrangement attractives ou qui leur demandent de l’aide par l’intermédiaire d’un storytelling flou. Par ailleurs, vous devrez vérifier méticuleusement la fiabilité des organismes vous proposant la collecte de vos investissements afin de prêter à des particuliers. 

4 questions fréquentes sur les mutuelles santé d’entreprises
Assurance habitation : comment choisir le bon contrat ?
Plan d’Epargne Retraite de la Fonction publique hospitalière