Bénéficier de modèles de bails gratuits en ligne

L’immobilier locatif est incontournable dans les quatre coins du monde. Dans les régions qui attirent principalement les étudiants, les investisseurs et les touristes, la demande en location des biens immobiliers ne cesse d’augmenter. Alors que vous désirez mettre en location ou louer un logement/ un local commercial/ un lieu professionnel, profitez d’un contrat de bail gratuit sur internet.

Qu’est-ce qu’un contrat de bail ? 

Un contrat de bail désigne un accord entre deux parties, le bailleur et le locataire, concernant la location. Il garantit l”’usus” du bien immobilier, d’où le droit d’user de l’habitation pour le locataire. De son côté, le propriétaire profite du “fructus”, soit le loyer de sa propriété. Le document résume généralement les termes sur la durée du bail ainsi que les sujets sur les charges des locataires. Afin d’obtenir les données à inscrire dans ledit contrat, les deux parties doivent discuter verbalement. Il est possible de négocier tous les points importants : loyer, mode de paiement, caution, etc.

Naviguez sur la plateforme d’actus agences immobilières jelouebien, à l’adresse web www.actu-agences-immo.fr, pour avoir une idée sur la présentation d’un contrat de bail. En quelques clics, vous profiterez d’un bail gratuit numérique accessible au grand public. 

Télécharger gratuitement des modèles de bail

Pour obtenir un bail gratuit, menez une recherche sur internet à partir de votre PC, tablette ou smartphone. Vous découvrirez des résultats intéressants dans l’immédiat. Vous avez intérêt à télécharger un modèle en version Word pour faciliter la modification du document. Par ailleurs, un contrat en version PDF serait favorable si vous souhaitez l’imprimer avant de le remplir. 

Profitez de votre navigation en ligne pour télécharger les documents juridiques liés à la mise en location/ la location d’un bien immobilier. Vous aurez des réponses exactes à certaines questions qui ne sont pas fréquemment abordées. Par exemple, vous comprendrez les démarches nécessaires lors de la remise de la clé de la maison. 

Avant d’occuper les lieux, quelques dossiers sont à prévoir. Hormis le contrat de bail, le nouveau locataire doit présenter une attestation d’assurance habitation. Il faut aussi établir un diagnostic sur l’état des lieux. Si vous n’avez causé aucun dégât, il est possible de récupérer votre caution. Autrement dit, afin de bénéficier de la caution à votre départ, vous avez intérêt à garder l’état initial de l’habitation. Faites attention aux murs, au sol ainsi qu’aux surfaces vitrées de l’habitation.

Personnaliser son contrat de bail

Dans les résultats de votre recherche en ligne, vous obtiendrez de nombreux modèles de contrat de bail. Diverses enseignes d’actualités affichent un document à remplir. Privilégiez uniquement les propositions des spécialistes dans l’immobilier, notamment dans la gestion locative. Par ailleurs, comme chaque plateforme peut proposer des contenus variables, il est important de retenir les informations obligatoires à insérer dans le document. 

Commencez la rédaction du contrat avec les informations sur les deux parties prenantes. Il faut mentionner le nom et l’adresse du propriétaire, ainsi que l’identité du locataire. Par la suite, il est obligatoire de proposer un descriptif sur le logement. Le bail doit présenter la surface habitable de la propriété, le type d’habitation avec le nombre de pièces, les annexes ainsi que la destination du bien immobilier. Le bailleur s’engage à énumérer les travaux effectués depuis la libération de la maison. Sans oublier de préciser les matériaux et installations mis à la disposition pour bénéficier des technologies innovantes et d’Internet.

Une fois que toutes les données sur le logement sont inscrites, passez à l’étape suivante : la rédaction d’une partie spécifique pour le loyer. Marquez dans votre document le montant à payer et le mode de paiement accordé. Le bailleur devrait signaler les conditions sur les révisions annuelles des loyers.

Contacter un avocat

Face à de multiples législations à considérer, un contrat de bail risque d’être invalide s’il ne respecte pas un règlement important. Afin d’éviter les erreurs, il est recommandé de recourir aux services d’un avocat ou d’un notaire qui opère dans le secteur de l’immobilier locatif. Ce professionnel juridique maîtrise parfaitement les points à respecter lors de la rédaction du contrat de bail. Restez en ligne pour trouver un expert juridique en immobilier dans l’immédiat. Vous n’aurez qu’à présenter votre requête afin d’avoir un devis sur mesure.

Il est bon de retenir que le bailleur doit respecter l’indice de référence des loyers (IRL) lors de la proposition du tarif du loyer. De plus, le contrat de bail doit contenir un passage sur le loyer du dernier locataire ayant occupé la maison/ le local commercial. Une augmentation considérable sera justifiée par les travaux de rénovation mentionnés précédemment. Pour terminer, il convient d’aborder le dépôt de garantie. Il s’agit de la caution que le locataire doit verser avec le premier loyer. La somme à payer ne devrait pas dépasser de l’équivalent de 2 mois de loyer pour une location meublée. Par contre, pour une location vide, la caution affichera au maximum le coût du loyer mensuel.